Dialogue avec les parties prenantes

La construction d’un parc éolien est un acte fort d’aménagement du territoire, qui nécessite de fédérer toute une communauté autour d’un même projet. Pour cela, THEOLIA travaille dans une logique d’information et de concertation qui rassure et minimise la méfiance des riverains face à un projet novateur. Il s’agit de créer des conditions de dialogue transparent, régulier et sincère avec l’ensemble des parties prenantes, en amont des projets et tout au long de leur réalisation, pour limiter les oppositions.

Grâce à d'importants efforts engagés pour informer et impliquer l'ensemble des parties prenantes, les projets du Groupe THEOLIA sont généralement bien acceptés par les populations. Les parties prenantes incluent les élus locaux, les administrations nationales et locales, les populations riveraines, les exploitants agricoles, mais aussi toute personne concernée de près ou de loin par le projet à l'étude.

L’information

Le succès d'un parc éolien dépend de la participation de chacun à l'élaboration et à la conception du projet. C'est pourquoi le Groupe organise régulièrement des réunions d'information et crée des comités locaux de suivi du projet.

Le Groupe organise également des visites de parcs existants et, dans les zones dépourvues de parcs, un haut niveau d’information est mis en place pour aider les populations à mieux appréhender le sujet et ainsi favoriser le bon déroulement du projet.

La concertation

La concertation est indispensable tout au long du projet afin que :

  • Chacun puisse faire valoir ses arguments.
  • Les attentes et les intérêts de chacun soient pris en compte.
  • Toutes les questions trouvent une réponse.

Le projet doit être conçu de manière cohérente sur le plan technique, adéquate sur le plan environnemental et favorable pour l’ensemble de la population.

L’enquête publique

L’attribution d’un permis de construire ou d’une autorisation équivalente est généralement soumise à une enquête publique. Cette phase permet à la population de consulter toutes les pièces du dossier, de demander des explications et de donner son avis sur le projet avant la fin de l’instruction de demande de permis de construire. L’enquête publique concerne au minimum toutes les communes voisines du site d’implantation prévu.